Keep calm

Il est des moments, dans la vie, où l'on perd un peu son calme.
Où l'on se laisse submerger par ses émotions.
Puis les jours passent ... Et avec un petit peu de recul, l'avis des proches aidant, on voit les choses différemment.
Avec plus de sagesse, plus de philosophie.
Peut-être que dans quelques jours, quelques mois, la blessure sera rouverte, la douleur ravivée ... Mais pour l'heure, pas de regrets. Juste peut-être de la tristesse. Pour elle surtout.